~bohwaz/blog/

Avec de vrais morceaux de 2.0 !

Et plus si affinités : le journal de voyage

Après le journal photographique j'ai terminé en juin la mise en format livre du récit de voyage en Australie et Nouvelle-Zélande issu du blog oz.journalintime.com. Ce livre de 400 pages (quand même) est disponible à la vente sur Amazon.fr pour 13 €, port compris, toujours via CreateSpace.

Un an en Océanie - journal de voyage - Australie et Nouvelle-Zélande

Si vous ne souhaitez pas payer (ou en tout cas pas à Amazon) il est aussi possible de le télécharger en PDF taille A5 : Et plus si affinités : un an en Océanie — Journal de voyage (PDF, 7 Mo).

[EDIT] Et aussi au format ebook, par exemple pour votre Kindle : Et plus si affinités : un an en Océanie — Journal de voyage (PDF pour Kindle, 4,5 Mo)

Le livre contient une quinzaine de photos noir et blanc en pleine page, ainsi qu'une carte de chaque région traversée minutieusement dessinée à la main par mes soins. Enfin il contient quelques nouveaux textes qui n'avaient pas été publiés sur le blog au début.

Carte île sud Nouvelle-Zélande

Comme le journal photographique, ce livre est principalement destiné à garder un souvenir et à être offert aux amis et à la famille, ce qui explique le manque de relecture. De ce fait il contient encore de nombreuses fautes, et je tiens à remercier celles et ceux qui malgré cela en ont acheté un exemplaire pour nous soutenir dans nos projets de voyage. Promis dès qu'on a le temps et le courage on s'attaque à une relecture et correction !

Sur le côté publication je reste très satisfait de mon expérience avec CreateSpace et Amazon, qui me permet de recevoir le livre à prix quasiment coûtant pour offrir aux proches, et à pouvoir le vendre sur Amazon de manière simple en choisissant le prix et la marge. Je touche 2 € par exemplaire environ, pour info, soit près de 15%, alors que les auteurs édités en librairie ne touchent que 8%. Et je pourrais évidemment augmenter cette marge en augmentant le prix mais bon le but est d'abord de partager le récit. La qualité est toujours très bonne, et avoir son récit de voyage en vrai livre dans les mains est une expérience très agréable. Je ne pensais pas par contre arriver à 400 pages de texte, pour moi c'est énorme !

La prochaine étape maintenant est citée pas très discrètement en spoiler dans le livre sur la dernière page… je vous en reparle dès que possible.

[EDIT novembre 2014] Le livre a été corrigé (problèmes d'hyphénation et quelques fautes qui restaient), désolé pour les erreurs précédentes.

Carnet de voyage en Océanie : c'est pas terminé !

Je suis revenu d'Océanie depuis maintenant 20 jours, mais dû au retard conséquent dans la rédaction du journal de voyage, il n'est pas terminé et je/on continue de publier régulièrement, pendant probablement encore deux ou trois mois.

Pour suivre les aventures c'est donc là : Journal de voyage en Australie et Nouvelle-Zélande.

Pour ceux qui préfèrent les vidéos d'animaux mignons, voici le résumé en vidéo d'un an en Australie et d'un mois en Nouvelle-Zélande :

10 ans de Journal Intime.com !

Bon je me suis retapé un beau blog tout joli et au final c'est le dernier endroit où j'annonce des trucs. C'était bien la peine. Donc voilà avec une semaine de retard : Bon anniversaire Journal Intime.com !

JI.com (pour les intimes) est mon plus ancien site encore actif, et un des plus visités avec plus de 2 millions de pages vues et 200.000 visiteurs mensuels. Le domaine a été déposé le 6 mai 2002, et même si le site n'a ouvert que le 1er septembre 2002, je retient cette date du 6 mai 2002 pour fêter les 10 ans. Depuis tout ce temps beaucoup de choses ont changé. La folie médiatique où il ne passait pas une semaine sans avoir un article de presse mentionnant le site s'est assez vite tassée, avec l'arrivée de la mode des blogs. Mais je suis quand même fier que 10 ans plus tard la fréquentation du site soit toujours la même, le nombre de contributeurs régulier ne bouge pas trop non plus, même si ce ne sont pas toujours les même. Car quasiment tous les autres sites vers lesquels un lien avait été fait ont fermé, la plupart ayant été racheté, puis fait faillite ou fermé par leur nouveau propriétaire. Comme quoi le choix de faire et rester dans le non-commercial ne s'avère pas si mauvais que ça avec le temps.

Pour ces 10 ans j'aimerais remercier le nombre incroyable de personnes qui ont soutenu le projet. Des gens qui m'ont envoyé des cartes postales et un peu d'argent pour m'aider à payer l'hébergement alors que j'étais encore lycéen, à tous ceux qui ont participé au graphisme, ceux et celles qui ont écrit, qui y ont raconté un pan entier de leur vie, ceux également qui sont aujourd'hui des auteurs connus, et même celle qui a eu le courage de faire un mémoire et un doctorat sur les journaux en ligne, et aussi tous et toutes les autres que j'oublie :)

Pour fêter dignement ce bel anniversaire, j'ai dévoilé le fruit de plus de 4 ans de travail, de recherche, de tâtonnement, de découragement, de reprise et finalement de réussite, c'est à dire une réécriture complète du moteur technique, dénommé L'encrier, dont le code datait quand même principalement de 2003. Cette réécriture voit l'apparition d'une fonctionnalité qui permet de personnaliser le design en trois clics (1. la police, 2. la couleur, 3. l'image), accessible à tout le monde donc, et donnant normalement des résultats relativement lisibles et pas trop moches (sauf si l'image vient perturber ça). Tout l'aspect graphique a également été revu et est adapté aux mobiles (il faut bien vivre avec son temps). Quelques images pour la forme :

Ajout d'article

Personnalisation visuel

Le site en lui-même a eu droit à une refonte graphique avec l'aide précieuse de Karine.

JI.com version normale

Une refonte également adaptée au mobile :

JI.com version mobile

Il ne me reste plus qu'à vous donner rendez-vous sur Journal Intime.com dès maintenant, en espérant qu'on pourra aussi fêter les 20 ans ;-)

P.S. : Si vous souhaitez tester le site sans créer de compte vous pouvez utiliser demo@journalintime.com comme login et demo comme mot de passe.

Carnet de voyage en Australie 2009 - version imprimable

Lors de mon voyage en Australie en 2009 j'avais tenu un carnet de route, aujourd'hui archivé ici : http://bohwaz.net/blog/australie-2009/

De ce carnet web j'avais créé et imprimé en quelques exemplaires un carnet papier, relié à la main. Cette version imprimable est aujourd'hui en ligne également, même si la compression des images ne lui rends pas vraiment justice (la faute à Scribus qui ne sait pas gérer les images en SVG).

Voici donc : Carnet de voyage en Australie - 2009 (PDF, 10Mo)

On reprend de zéro, et on recommence.

  • 2000 : Webzine personnel
  • 2001 : Wiki personnel
  • 2003 : Journal en ligne
  • 2004 : Blog sur FBlog.fr
  • 2005 : Blog avec DotClear
  • 2012 : On mixe tout !

Voilà ça faisait 7 ans que j'utilisais DotClear, qui m'a rendu bien des services mais ne me convenait pas vraiment. Cela fait presque un an maintenant que j'ai commencé le développement de son remplaçant, qui n'est pas un simple blog mais plutôt une espèce de créature de Frankenstein, entre blog, CMS et wiki.

En effet ce nouveau système, à base de code perso, est basé sur un postulat simple : pas de catégories, de rubriques, que des pages et des commentaires. Les pages peuvent avoir une hiérarchie, mais aussi des méta-données qui les relient (pour l'instant peu exploité car les billets proviennent de l'import de dotclear), un peu comme des tags mais en beaucoup plus évolué. J'espère qu'à terme cette organisation plus flexible me conviendra mieux que le carcan de Dotclear. On verra.

Si pour le moment ce nouveau médium ne comprends que les billets du blog, il intègrera aussi bientôt les pages du wiki ainsi que divers autres trucs éparses, comme des événements ou du micro-blogging.

Techniquement derrière tout ça repose du PHP5 (forcément) accompagné du magnifique SQLite3. Au niveau code ça utilise un poil de JS pour les commentaires et le reste c'est du simple HTML5 (malgré le fait que je déteste cette spéc il va bien falloir y aller un jour), et du CSS3.

Au niveau ergonomie je pense que le nouveau design est largement au dessus du précédent en termes de lisibilité, et l'utilisation des commentaires a été aussi grandement améliorée. J'ai aussi rajouté un captcha textuel à base de figlet, j'ai repiqué l'idée à Fossil. C'est pas forcément super accessible, mais avec le javascript activé le captcha se remplit tout seul, on ne le voit même pas.

Enfin, d'un point de vue réseau, les médias intégrés sont désormais automatiquement recopiés ici pour éviter leur disparition du réseau.

Vous remarquerez que le blog change d'adresse au passage, pour rejoindre bohwaz.net. Normalement toutes les anciennes adresses sont redirigées. Mais si vous avez l'ancienne adresse en favori (ainsi je suis donc le favori de quelqu'un !) ou dans votre agrégateur, mettez à jour pour la nouvelle adresse : http://bohwaz.net/p/

Nostalgie

J'ai débarqué sur internet en 2000, mon premier site était en ligne en décembre (si mes souvenirs sont bons) et ça fera donc 10 ans en 2010, et oui déjà. Je suis pas vraiment un vieux de la vieille, je n'ai pas surfé sur AOL en 1995, mais j'avais 10 ans en 1995 et j'étais bien plus intéressé par pirater copier légalement des disquettes de jeux comme Prince Of Persia ou Dune, et de toutes façons j'avais pas de sous ni une famille riche. Mon premier accès internet fut donc un modem Infonie bloqué (oui oui comme les téléphones simlockés, ils faisaient pareil avec les modems avant, on pouvait demander un code de déblocage au bout de 3 mois). Reste que sur mes sites préférés en 2000, le constat est plutôt moyen :

  • Celui de mon groupe de chanson préféré n'existe plus (le groupe s'est séparé en 2005), le domaine n'existe plus
  • Le meilleur webzine du monde (Mysterious Yanick D.) n'existe plus mais est archivé sur la même URL qu'en 2000 : www.yanickd.com
  • Mon HOWTO préféré (avec le Web Style Guide) de comment faire un site web (toujours globalement valable) a changé d'URL et n'a pas été mis à jour depuis 2001 : http://byds.free.fr/
  • Les copains de Lipsheim.org sont toujours là !
  • Un site est figé avec un message disant que Internet n'est plus intéressant et le copain qui était derrière est décédé :(
  • Le Village est devenu plutôt un simple service d'hébergement alors que c'était une communauté gigantesque et extraordinaire, qui en 2000 publiait en kiosque son premier magazine papier (et oui à l'époque les journaux web devenaient papier), accompagné d'un CD audio/rom avec des tas de trucs intéressants : plein de musique en MP3, des petits groupes indés, des vidéos, des sites web (et oui à l'époque internet ça coûtait bonbon et c'était limité en temps)...
  • Mon premier hébergeur avait mal choisi son nom, car Site a vie.com n'existe plus ^^
  • Le Moostik est toujours là et je bosse maintenant avec mes idoles de l'époque (incroyable hein !) et je bosse aussi avec le génie qui était derrière b2/cafelog.com (mais ça compte pas dans cette liste, ça date de 2001)
  • Wikipédia est toujours là (ouf), et affiche un peu (un peu) plus de contenu que les quelques milliers d'articles de l'époque
  • Seb Sauvage est toujours là mais le contenu fond à vue d'oeil hélas :( La rubrique logiciels recommandés (qui me sert encore régulièrement) n'est plus dispo, ainsi que les pages sur la liberté d'expression et les précieux conseils HTML. Quand à la page liens elle a disparu pour un lien vers un site web 2.0 auquel je comprends rien du tout.
  • Enfin, mon blog de l'époque est toujours en ligne (moi j'appelais ça un webzine à ce moment), mais le dernier article date de janvier 2002.

Que de nostalgie... Heureusement il y a des choses que je ne regrette pas, par exemple les designs en tables que je faisais sous Dreamweaver :)

J'ai toujours raison (et je le prouve)

En 2005, je fait partie des premiers soutiens de Jamendo, des vieux de la vieille quoi. Problème, à l'époque, Jamendo propose sous des licences Creative Commons des oeuvres d'artistes inscrits à la SACEM[1]. Des personnes qui n'ont donc absolument pas le droit de proposer leurs oeuvres sous ces licences. Cela place Jamendo non seulement dans une position délicate face à la SACEM qui pourrait venir réclamer des royalties pour les diffusions en streaming. Mais pire, cela place les personnes qui réutilisent, rediffusent ou remixent les oeuvres disponibles sous licences CC dans une insécurité juridique relativement inquiétante, pouvant être poursuivis à tout moment par la SACEM.

La réponse de Jamendo à l'époque c'est de... censurer les discussions sur ces sujets, puis de nier le problème. Selon les fondateurs de Jamendo, tout sera bientôt réglé, "des discussions sont en cours avec la SACEM, qui va s'ouvrir aux licences libres très bientôt". A ce titre, Jamendo refuse d'effacer de son catalogue les oeuvres d'artistes SACEM ou même rien que de signaler sur son site ceux dont elle a connaissance, afin d'éviter de faire courir un risque à ceux qui penseraient profiter de musique sous licence (plus ou moins) libre.

A l'époque dans les colonnes de Jamendo je suis désigné comme le grand méchant loup, un sale libriste extrémiste, légaliste et tout et tout. A l'époque je signalais régulièrement l'attitude "border-line" de Jamendo (vu que Jamendo ne voulait pas être transparent sur le sujet), et ça plaisait pas des masses. Aller une citation pour la route : « ça reste assez dommage que Bohwaz ne tienne pas du tout compte de l'évolution envisagée pour permettre la cohabitation intelligente » (david). Une autre du co-fondateur du site : « je suis fier de notre position d'être les gens qui sont en train de régler les problèmes de fond avec des politiques et des gens de la sacem pendant que des gens comme bohwaz font du troll inutile sur linuxfr ».

Je vous laisse voir quatre ans plus tard l'évolution effective de la position de la SACEM vis à vis des licences Creative Commons et assimilées. La position de Jamendo n'a pas changée d'un chouïa, et la mienne non plus, mon "troll inutile" est toujours vrai, alors que j'attends toujours de voir les problèmes de fond se voir réglés...

[1] Ça concerne aussi les artistes SABAM/SACD, etc.

PS : ce titre est ironique hein. On ne sais jamais. Au cas où. Je précise.

Fonds d'écran

Pour ne jamais avoir à retrouver où sont les trucs que j'ai qui feraient cool en fond d'écran, ben voilà une partie avec tous mes fonds d'écrans sur mon site perso : http://bohwaz.net/wallpapers/

J'ai aussi fait une grosse mise à jour sur la page Travaux qui répertorie ce que j'ai pu faire/produire sur le net ces dernières années, et bon c'est encore loin d'être exhaustif mais ça avance...

Écrire un commentaire
(facultatif)
(facultatif)
(obligatoire)
             __                      
  ___ _ __  / _| __ _ _ __   ___ ___ 
 / _ \ '_ \| |_ / _` | '_ \ / __/ _ \
|  __/ | | |  _| (_| | | | | (_|  __/
 \___|_| |_|_|  \__,_|_| |_|\___\___|
                                     
(obligatoire)

Les adresses internet seront converties automatiquement.
Tags autorisés : <blockquote> <cite> <pre> <code> <var> <strong> <em> <del> <ins> <kbd> <samp> <abbr>