~bohwaz/blog/

Avec de vrais morceaux de 2.0 !

J'ai toujours raison (et je le prouve)

En 2005, je fait partie des premiers soutiens de Jamendo, des vieux de la vieille quoi. Problème, à l'époque, Jamendo propose sous des licences Creative Commons des oeuvres d'artistes inscrits à la SACEM[1]. Des personnes qui n'ont donc absolument pas le droit de proposer leurs oeuvres sous ces licences. Cela place Jamendo non seulement dans une position délicate face à la SACEM qui pourrait venir réclamer des royalties pour les diffusions en streaming. Mais pire, cela place les personnes qui réutilisent, rediffusent ou remixent les oeuvres disponibles sous licences CC dans une insécurité juridique relativement inquiétante, pouvant être poursuivis à tout moment par la SACEM.

La réponse de Jamendo à l'époque c'est de... censurer les discussions sur ces sujets, puis de nier le problème. Selon les fondateurs de Jamendo, tout sera bientôt réglé, "des discussions sont en cours avec la SACEM, qui va s'ouvrir aux licences libres très bientôt". A ce titre, Jamendo refuse d'effacer de son catalogue les oeuvres d'artistes SACEM ou même rien que de signaler sur son site ceux dont elle a connaissance, afin d'éviter de faire courir un risque à ceux qui penseraient profiter de musique sous licence (plus ou moins) libre.

A l'époque dans les colonnes de Jamendo je suis désigné comme le grand méchant loup, un sale libriste extrémiste, légaliste et tout et tout. A l'époque je signalais régulièrement l'attitude "border-line" de Jamendo (vu que Jamendo ne voulait pas être transparent sur le sujet), et ça plaisait pas des masses. Aller une citation pour la route : « ça reste assez dommage que Bohwaz ne tienne pas du tout compte de l'évolution envisagée pour permettre la cohabitation intelligente » (david). Une autre du co-fondateur du site : « je suis fier de notre position d'être les gens qui sont en train de régler les problèmes de fond avec des politiques et des gens de la sacem pendant que des gens comme bohwaz font du troll inutile sur linuxfr ».

Je vous laisse voir quatre ans plus tard l'évolution effective de la position de la SACEM vis à vis des licences Creative Commons et assimilées. La position de Jamendo n'a pas changée d'un chouïa, et la mienne non plus, mon "troll inutile" est toujours vrai, alors que j'attends toujours de voir les problèmes de fond se voir réglés...

[1] Ça concerne aussi les artistes SABAM/SACD, etc.

PS : ce titre est ironique hein. On ne sais jamais. Au cas où. Je précise.

Écrire un commentaire
(facultatif)
(facultatif)
(obligatoire)
               //\ _            
  ___ _ __ ___|/_\| |_ _ __ ___ 
 / __| '__/ _ \| || __| '__/ _ \
| (__| | | (_) | || |_| | |  __/
 \___|_|  \___/|_| \__|_|  \___|
                                
(obligatoire)

Les adresses internet seront converties automatiquement.
Tags autorisés : <blockquote> <cite> <pre> <code> <var> <strong> <em> <del> <ins> <kbd> <samp> <abbr>

jean-mi

Mais non bohwaz, voyons, il est pote avec SACEM lux le Laurent Kratz :D.

Ce qui nous fait une belle jambe, lui il est peinard.

Il reste qui en fait des premiers soutiens de jamendo à encore soutenir jamendo au fait ?

Je n'ai pas de nom qui me vient en tête là.

wasted

Bohwaz je ne saisis pas une chose dans ce problème. C'est Jamendo qui a publié de son propre chef les artistes sur son site ou bien ce sont ces derniers qui l'ont fait ?

Merchi.

BohwaZ

Ce sont les artistes qui ont publié, mais lorsqu'on signale un artiste Sacem présent sur Jamendo la démarche devrait être de supprimer l'album du site car la personne qui a uploadé l'album n'a aucun droit de le faire. Ou s'ils veulent prendre le risque de laisser l'album en ligne (après tout si la sacem vient leur réclamer des sous c'est leur souci), pourquoi pas, mais ils laissent les artistes mettre ça sous licence CC, ce qui est déjà illégal mais en plus met dans l'illégalité tous les gens qui vont croire être dans leur bon droit car licence CC (sauf qu'elle n'a aucune validité).