~bohwaz/blog/

Avec de vrais morceaux de 2.0 !

Projet d'automne : casser les plafonds !

Google a son summer of code et bien moi aussi j'ai un projet mais pour l'automne : agrandir ma chambre chez mes parents. Petite chambre de 12m², avec un plafond à 2m40, c'est pas très grand. La surface au sol ça s'invente pas, et je vais pas annexer les autres chambres mitoyennes. Mais au dessus il y a une charpente : on va donc agrandir par le haut ! Le petit problème c'est que cette charpente n'est pas vraiment très pratique, ce ne sont pas des combles aménageables. La charpente est du type fermette : c'est plein de bouts de bois enchevêtrés les uns dans les autres, pas vraiment pratique donc... Allez une petite image pour vous faire comprendre :

On voit ici la chambre actuelle, qui a un plafond (Plafond actuel) en plaques de plâtre, vissées sur des rails, eux-même clipsés sur des suspentes qui sont clouées sur les poutres. Une couche de laine de verre est posée sur le plafond (Isolation actuelle). Il y a un petit alcôve sur l'avant de la chambre (Renfoncement actuel). Mon idée est de casser le plafond actuel, mettre un plancher sur les trois cinquième de la surface (ce qui fait 240cm de long) pour faire une mezzanine et poser des cloisons.

La charpente a donc des contrefiches, ces petites poutres transversales qui font littéralement chier car ça empêche d'avoir un vrai espace. C'est assez chiant mais qu'à cela ne tienne, ma mezzanine ne sera pas un vrai espace. J'aimerais bien que la mezzanine serve à mettre mon matelas pour y dormir mais cela va dépendre de l'espace disponible au final en hauteur et en largeur, à priori ça devrait aller mais en pratique je sais pas, donc au pire ça servira d'espace de rangement. Une petite photo pour vous montrer la charpente en vrai et comment c'est chiant :

Ce week-end j'ai donc cassé le plafond et c'était bien crevant, j'ai perdu 1 kilo en une journée de boulot ! C'était je pense le plus dur, entre la poussière de plâtre et la laine de verre... La prochaine étape c'est de poser le plancher et ensuite je commence les cloisons.

J'hésite encore au niveau de l'isolation. Pour le toit je pense à avoir une couche d'isolant mince réflecteur, agrafé entre les chevrons, qui va servir également de (pseudo) pare-pluie car mon toit n'en a pas et j'ai pas les moyens d'enlever toutes les tuiles, mettre un pare-pluie et remettre les tuiles. Jusque là ça me semble pas mal comme idée. En dessous de cet isolant mince je mettrais 20cm d'isolant, et là j'hésite entre la laine de chanvre et la laine de verre ou de roche. J'y connaît pas grand chose mais la laine de verre est réputée peu efficace, mais la laine de chanvre le serait encore moins. Car il me faut une bonne isolation thermique (pas chaud en été et pas froid en hiver) et phonique (encore plus au niveau du toit : je veux pas entendre les voitures passer dans la rue).

Pour les cloisons, vu que le mur mitoyen (c'est une maison jumelée) est déjà isolé avec des plaques de polystyrène collées sur les moellons, je vais sûrement refaire pareil, par contre les autres murs qui donnent sur le couloir et les autres chambres, je veux une bonne isolation phonique. La cloison qui donnera sur la partie non aménagée du grenier sera réalisée de la même manière que le toit je pense. C'est très difficile de s'orienter dans la jungle des isolants car c'est rempli de rumeurs et de trucs plus ou moins sérieux sur chaque isolant. Par exemple la laine de verre serait réputée cancérigène, mais ce n'est pas le cas, pourtant tous les trucs que je lis continuent de le dire. Quand aux autres, c'est le même bordel : est-ce que ça se tasse ou pas avec le temps, est-ce que ça résiste aux rongeurs, est-ce que ça isole bien, est-ce que ça résiste à l'humidité, est-ce que ça freine bien l'échange de chaleur, etc. Il est très difficile d'avoir des infos fiables sur chaque isolant donc difficile de savoir ce qu'il nous faut. La laine de chanvre par exemple ça semble super cool pas nocif et écolo, mais en fait il paraîtrait que ça isole très très mal au niveau phonique et que ça se tasse un peu vite. Par contre certains annoncent que ça résiste à l'humidité et d'autres que c'est une grosse éponge...

Du coup faire du bricolage (enfin là c'est un peu un niveau supérieur quand même) ça suppose non seulement de pas avoir peur de passer ses journées assis sur une poutre à bouffer de la poussière mais aussi de passer ses soirées sur des forums à lire des pages de trolls sur la laine de bois et l'ouate de cellulose. Suite de l'aventure quand j'aurais avancé un peu plus dans mes travaux :)

Écrire un commentaire
(facultatif)
(facultatif)
(obligatoire)
                            _            
  __ _ _ __ __ _  ___ _ __ | |_ ___ _ __ 
 / _` | '__/ _` |/ _ \ '_ \| __/ _ \ '__|
| (_| | | | (_| |  __/ | | | ||  __/ |   
 \__,_|_|  \__, |\___|_| |_|\__\___|_|   
           |___/                         
(obligatoire)

Les adresses internet seront converties automatiquement.
Tags autorisés : <blockquote> <cite> <pre> <code> <var> <strong> <em> <del> <ins> <kbd> <samp> <abbr>