~bohwaz/blog/

Avec de vrais morceaux de 2.0 !

Ouverture de polyamour.info !

Et voilà, alors que l'idée a été posée il y a plus de 3 ans (oufti !), et que j'ai commencé à coder il y a 4 mois, le site est enfin lancé !

Il manque encore des trucs, mais ça va venir avec le temps, le but c'est de commencer à causer et publier des trucs. Et alors que le site est ouvert depuis 4 jours, on est déjà dans les premiers résultats sur pas mal de recherches google, c'est la classe.

Ça se passe ici : http://polyamour.info/

Même si le concept ou l'idée même de polyamour vous semble saugrenue ou antipathique, n'hésitez pas à participer, c'est toujours enrichissant d'avoir des avis depuis tous les points de vue.

Rue89 parle de polyamour et de Polyamour.info

Depuis quelques temps je travaille avec deux autres personnes à lancer un site de discussions/articles/etc. sur le sujet du polyamour : Polyamour.info. Le nom est assez explicite : des infos sur le polyamour ! J'ai déposé le nom en 2005 et ce n'est que maintenant que le projet commence à bouger.

Le week-end dernier nous avons organisé une rencontre pour parler du sujet entre polyamoureux ou simplement curieux sur le sujet et nous avons profité de l'occasion pour présenter ce que le site contiendra. C'était un beau succès pour une première édition : vingt personnes sont venues et de belles discussions sont nées de la soirée. Un-e journaliste de Rue89 était présent-e et publie ce jour deux articles passionnants sur le sujet : Ni libertin ni infidèle, le polyamour fait des ravages et Anne (trois amoureux) : « Le polyamour bouscule les conventions établies ».

C'est bien la première fois qu'on parle d'un de mes projets dans la presse avant même qu'il sorte.

Je trouve l'homme de ma vie (et je le garde) (... ou pas)

Trouvé en encart d'un magazine destiné à des femmes de 20-25 ans (enfin si j'ai biens compris). Petit livret rose, rempli de clichés et d'idées pré-mâchées. Dès la première page, le ton est lancé, c'est un "guide de survie" destiné aux femmes qui cherchent un homme "beau, gentil, drôle, intelligent, riche, sexy, fort, courageux, tendre" (drôle de tableau).

« Pour trouver l'homme de sa vie, il faut le chercher et ne pas être trop passive. »

Au menu un test "êtes-vous prête pour une rencontre ?" en forme de QCM qui donne des résultats stéréotypées (si vous avez une majorité d'étoiles "vous méritez de trouver le bon, il existe"). Au final la brochure conseille de participer aux sites de rencontres et cite d'ailleurs une myriade de sites, mais pas meetic (ils ont pas voulu payer le partenariat ?), fait l'éloge sur 2 pages de la qualité de facebook pour faire des rencontres (!) et termine en donnant les meilleures méthodes pour "ferrer le poisson". C'est relativement nauséabond comme discours, on dirait une espèce de chasse organisée, sans compter tout le côté moralisateur et normatif du discours bas de gamme employé du début à la fin. Enfin heureusement à la fin de cet ouvrage on est aiguillée vers d'autres petits guides très pratiques : "Être mince", "Être belle", "Garder sa zénitude". Si avec ça on ne devient pas la femme parfaite (mince, belle, sexy, cultivée, bien élevée) pour trouver l'homme parfait (beau, sexy, fort, riche et intelligent)...

Le polyamour et la musique

Enfin la musique, les chansons plutôt. Avant même que le terme de Polyamour n'apparaisse, la culture donne beaucoup de références à ce choix de vie. Il y a les romans bien sûr, de nombreux films (notamment Gazon Maudit ou Farinelli), mais beaucoup de chansons également. De Belle and Sebastian à New Order en passant par Police ou PJ Harvey ou même Abba, beaucoup de chansons traitent du sujet. Prenons par exemple "Oh My Lover" de PJ Harvey :

Oh my lover
Don't you know it's alright ?
You can love her
You can love me at the same time
Much to discover
I know you don't have the time but
Oh my lover
Don't you know it's alright ?

Ce qui donne plus ou moins traduit à la va-vite :

Oh mon amour
Ne sais-tu pas que je suis d'accord ?
Tu peux l'aimer elle
Tu peux m'aimer moi en même temps
Tant à découvrir
Je sais que tu n'as pas le temps mais
Oh mon amour
Ne sais-tu pas que je suis d'accord ?

Difficile d'être plus clair. D'autres références ici : http://www.aserve.com/holly/culturefaq.html. Par contre j'ai toujours un peu de mal à trouver des références en français, faudrait que je fasse des recherches à l'occasion :)

La sorcière blanche est polyamoureuse

Enfin façon de parler. Via Practical Polyamory : Tilda Swinton, qui a joué notamment dans La Plage, Vanilla Sky, Constantine ou le rôle de la sorcière blanche dans Le monde de Narnia, et qui a obtenu un oscar pour son rôle dans Michael Clayton, est polyamoureuse. Elle vit en effet avec deux compagnons : John Byrne, son mari et père de ses enfants, et Sandro Kopp, peintre allemand avec qui elle vit également, qui la suit sur ses tournages. Ils se retrouvent parfois tous les trois ainsi que les deux enfants de Tilda dans la résidence de Tilda et John en Ecosse.

A propos du polyamour

A propos du polyamour sur un channel irc, ou j'apprends que je n'ai jamais été amoureux, que la science dit que chimiquement on ne peux aimer qu'une seule personne à la fois, que je ne suis pas "normal", ni "naturel", que je devrais me faire soigner chez un psy (!), que je ne suis peut-être pas fait pour être amoureux, etc etc. Et après on me dit que je suis intolérant ! Pour lire la conversation cliquez sur la suite...

<1> ça doit étre ingérable en plus (...) enfin je te rappelle qu'on peut se marier avec qu'une seule femme à la fois

<2> t'a l'air vraiment etrange toi bohwaz (...) bohwaz, si je suis bien sur d'un truc c'est que t'as jamasi été amoureux. et c'est pas une question de différence ou quoi. c'est chimique la pour le coup (...) tu peu vivre toute ta vie avec une nana en pensant etre amoureux , et soudainement rencontré "l'amour",c'est assez courant

<1> mais ça me semble impossible d'étre amoureux de pleins de filles à la foi

<bohwaz> 2: merci de ne pas imposer ton point de vue

<2> bohwaz, mdr , c'est prouvé

<bohwaz> 2: par qui? quand? lien? source?

<2> bohwaz, si sa tenait qu'a moi, je ne croi pas en la science dans ce domaine, jusqu'au jour ou on ma bien exliqué pendant 2h par un prof de fac de medecine (jussieu c'est pas de la merde il me semble)

<bohwaz> 2: c'est pas une source ça

<2> bohwaz, tu peu pas etre amoureux de deux personne en meme temp, impossible, parcontre tu peu etre extremement proche de plusieur personen jusqu' a croire que tu est amoureux alors que c'est pas sa

<2> m'en fou

<2> j'ia pas envie de tut te demontré

<2> j'ai aps les capacité pour sa

<bohwaz> 2: tu démontre rien

<2> j'ai pas le temp

<bohwaz> 2: tu affirme des bêtises

<2> bohwaz, mdr mon pauvre

<2> on disait sa de la science ya 500 ans ...

<bohwaz> 2: et je te prie de bien vouloir respecter le point de vue des autres

<2> allez 4 fois ce'st pas une question de point de vue c'est chimiqueu :)

<bohwaz> oui ben tu est irrespectueux et blessant

<1> bohwaz, tu te vexe pour peut

<2> blessant je veu bien croire, et jsu dsl

<2> irrespectieux , non

<2> après je comprend que tu te vexe

<bohwaz> 1: si je te disais que tu ne sais pas aimer, que tu te trompe, que tu sais rien, que j'ai la vérité vraie ça te blesserait peut-être aussi

<2> c'est normal

<2> et c'est pour sa que jvai pas te ressortir tout ce que ma dit le prof

<2> pasque la tu tombrai de loin

<1> ça me vexerais pas si j'avais plusieures amours à la foixs car je sais que c'est pas naturel

<bohwaz> 1: pas "naturel" ?

<1> ouai

<1> pas normale

<1> avoir plusieures copine je m'en fout, c'est ton probléme

<1> mais dire que tu est amoureux de plusieures à la foix ça non

<2> bohwaz, j'ai pas di que tu ne savait aps aimer , atention , tu aime plusieur personne profondement , j'ia pas di le contraire, ce que je dit ce'st pas de l'amour au sens etre amoureux, et sa empeche pas certain couple d'etre comme sa une bonne parti de la vie

<bohwaz> 1: et pourtant je le suis c'est un fait

<1> c'est se que tu crois

<2> tu est ptèt tout simplement pas fait pour etre amoureux :)

<2> ce'st pas une tare

<2> et ca a des aventage tu le voi bien

<bohwaz> 2: là tu est blessant

<bohwaz> car tu dis que je ne sais pas aimer

<1> ou alors t'es amoureux que d'une et tu projette ça sur les autres

<bohwaz> comment peux tu remettre en cause mes sentiments sans me connaitre?

<bohwaz> 1: non non

<2> bohwaz, je veu bien croire etre blansant comem dit tt al h'eure et jsu dsl, c'est vriament un suget très blessant... et jm'exuserai autent de foi qu'il sera nessecaire pour sa

<2> bohwaz, tu aime

<2> masi pas de la manier donc tu pense l'etre

<2> bohwaz, pas uen question de point de vue, de connaitre la personne ou pas , ce'st chimique

<1> mais c'est possible que tu soi amoureux de plusieures filles.... mais la je pense t'a un probléme qu'elque part

<1> va voir un psi

<bohwaz> 1: pourquoi un problème?

<bohwaz> 1: ah ah

<1> bah personne n'es parfait

<bohwaz> 1: tu te rends compte à quel point c'est insensé ce que tu dit?

<bohwaz> 1: pour toi les homosexuels devraient aussi aller se faire soigner?

<1> c'est pas plus incencé que d'aimer plusieures femmes

<1> oui :)

<2> 1, pas uen question de probleme, si il a jamasi été amouruex et si il ressen des truc très fort pour ces filles c'ets normal qu'il prenne sa comem de l'amour et ce'st bien poru sa que je dit que c'est courant, je serai meem pret a avancé que la majorité des personen ce crois amoureuse mais ne le son aps reelement, masi ce'st c'est autre chose

<bohwaz> 1: donc tu est homophobe

<2> bohwaz, les homosexuel amoureux sont amoureu d'une seul personne

<2> tout comem les hetero

<2> ce'st al meme chose

<2> et la oui 1 tu a un souci vis a vis des homo

<1> c'est pas que je suis homophobe

<bohwaz> 1: tu peux pas dire que l'homosexualité est une maladie et dire que t'est pas homophobe c'est insensé

<1> mais je suis pas phobe aux maladits

<2> 1: pour toi les homosexuels devraient aussi aller se faire soigner? <1> oui :)

<2> sa c'est de l'homophobie

<2> t'en a ptèt pas peur

<2> mas itu est discriminatoire

<bohwaz> oui

<1> ouai enfin c'est quand même pas naturel

<bohwaz> en quoi?

<1> en tout

<2> mas iun homo homme qui aime plusieur mec , c'est tout aussi impossible qu'un hetero homme qui aime plusieur femme , le probleme est le meme

<2> et pareil pour une nana

<bohwaz> l'homosexualité existe depuis aussi longtemps que l'hétérosexualité

<bohwaz> dans toutes les civilisations

<1> je sais

<2> 1, c'est un peu comme dire qu'un mec au yeux maron c'est pas naturel, et qu'on devrai tous avoir les yeux bleu

<2> c'est bete

<1> pfffffff

<1> je dit pas ça

<bohwaz> 2: c'est aussi bête que de dire qu'on ne peux aimer qu'une seule personne :)

<1> mais l'homme à été créé, comme la plupart des autres animeaux, pour aimer le sexe oposé

<bohwaz> 1: les animaux n'aiment pas, ils se reproduisent

<1> c'est donc pas normale qu'il soi homo

<1> qui te dit que les autres animeaux aiment pas ?

<bohwaz> comme dit 2 c'est chimique lol

<1> oui c'est chimique

<bohwaz> 1: et les animaux ont souvent des expériences homosexuelles ceci dit

<2> lol

<bohwaz> donc ta théorie tient pas debout

<2> fou toi de moi tien =)

<2> alors

<2> les animeaux

<2> n'aime pas

<2> il n'on que des desir

<1> bohwaz, oui mais les autres animeaux peuvent avoir des problémes aussi

<bohwaz> 1: ah ah

<bohwaz> t'est en train de ramener un comportement naturel à un problème que t'invente :)

<2> 1, les animeaux n'on aps de souci psycologique car il n'on pas concience qu'il sont

<1> j'ai pas dit que c'été forcément psychologique hé

<1> mais partont sur la théorie que c'est chimique

<1> la chimie n'est pas infaillible

<bohwaz> 2: tu ne pense pas que l'amour est infini?

<2> l'amour, pas les amours :)

<bohwaz> 2: pour moi l'amour est infini en terme de personnes à qui tu peux le donner aussi

<bohwaz> c'est ça la différence

<bohwaz> pour toi il est limité à une seule personne

<bohwaz> emprisonné

<1> et personellement en plus de l'amour, je pourrais pas étre avec plusieurres filles en même temps

<bohwaz> 2: au fait en parlant d'homosexualité et d'amour il y avait un dossier sur le polyamour dans le têtu de cet été

<2> bohwaz, tu par philosophie et je te pas de ce qui concretement ce passe dans le cerveau

<2> chimiqueuuuu

<bohwaz> 2: ce qui se passe dans le cerveau c'est toi qui le contrôle

<bohwaz> ya un truc qui s'appelle la conscience

<2> bohwaz, un autre, l'inconcient, et meme le subconcient

<2> et après tu a la memoire et les action du corpus

<2> qui son encore plus profonde

<bohwaz> oui enfin bref

<bohwaz> les relations avec les gens sont des interactions sociales

<bohwaz> c'est plus de l'ordre de la conscience quand même

<2> bohwaz, le sentiment amoureu est encré en le subconcient

<2> ce'st pas inconcient , je suis d'acor, masi il ne peu etre controlé

<bohwaz> 2: oui je suis d'accord

<2> puisqu'il depende d'evenement chimique exterieur

<bohwaz> mui bof

<1> mais tu peut te persuader d'étre amoureux et devenir amoureux

<bohwaz> 1: bah nan ya aucun intérêt lol

<1> si

<2> ce'st pas possible non plus

<1> si je pense que c'est possible

<bohwaz> 1: bah pas d'intérêt pour moi

<1> comme le fait que tu crois aimer plusieures femmes bohwaz

<bohwaz> 1: je ne le crois pas

<bohwaz> je le sais

<1> si

<bohwaz> 1: toi aussi tu sais mieux que moi?

<bohwaz> t'est dans ma tête maintenant?

<bohwaz> tu est dieu? la vérité universelle?

<2> bohwaz, est amoureux dans sa tte ce'st un fait, parconte si un jour il rencontre "The girl", il comprendra qu'elle faite c'était pas de l'amour qu'il avait pour les filles qu'il a en ce moment

<bohwaz> 2: donc tu semble dire qu'il n'y a qu'une seule "âme soeur" dans la vie de chacun?

<1> dieu n'existe pas pov' con

<1> non il y en a plusieurs

<2> etpour la 6 eme et dernière foi ( jvai pas m'etendre plus sur le sujet, c'est Chimique)

<2> bohwaz, non masi si t'en rencontre une , les autre , en quelque sorte sont "anulé" jusqu'a ce que tu meurt ou bien jusqu'a ce que le procédé chimique ne fonctionne plus

<2> fin :)

Le Polyamour, chimère des temps modernes?

Martine Teillac, psychanalyste, souligne qu'avoir besoin de plusieurs amours indique un manque de maturité affective et de confiance en soi. C'est éviter de faire un choix, éviter la rupture et l'abandon. Mais cela peut aussi représenter un désir de toute-puissance. La démarche adulte, c'est concevoir que personne ne peut satisfaire tous les besoins de l'autre au sein du couple. Le couple ne doit plus être idéalisé comme un lieu de bonheur absolu. Léa admet que le polyamour est le meilleur moyen de ne pas s'engager. « Ne pas choisir, c'est ne pas prendre de risque. (...) »

Mieux vaux en rire...

Heureusement que face à ça on peux découvrir un excellent billet dans Tears of the night qui traite de manière très judicieuse du Polyamour et autres pratiques amoureuses dans Le B. A. Ba (ron) de l'Amour:

Il y a beaucoup de choses dans lesquelles je me reconnaît dans ces textes mais la plus marquante est quand même "l'Amour et l'amitié sont exactement le même sentiment." Bonne lecture!

Update: nouveau texte intéressant chez le baron: Parlons de cul, ça fait vendre..., à propos des relations sexuelles et un peu de non-exclusivité (avec toujours autant de talent).

Quelques réflexions sur la sécurité des relations

Traduit depuis le billet de Franklin: Some musings about security in relationship.

Le texte est en dessous...

Qu'est-ce qui fait qu'une personne se sens en sécurité dans une relation, et qu'une autre ne s'y sent pas en sécurité? Pourquoi est-ce que des gens sont parfaitement à l'aise avec l'idée que leur(s) partenaire(s) ont des repas, des relations romantiques, ou du sexe toride avec d'autres personnes, alors que d'autres prefèreraient se faire tirer dessus plusieurs fois plutôt que de le voir arriver?

C'est trop facile de simplement dire "Ben, certaines personnes sont jalouses". Ce n'est pas une réponse. Quand j'entends quelqu'un dire un truc du genre "Ben, je pourrais jamais faire ça, je suis une personne plutôt jalouse", ça me semble aussi insensé que de dire "Ben, je suis affamé/e" ou "Ben, je suis fatigué/e". La jalousie est une réponse émotionnelle; dire "Ben je suis jaloux/se" et laisser faire c'est comme si c'était quelque chose de fixé, naturel, quelque chose d'immuable sur lequel on avait aucun pouvoir, un peu comme si on disait "Ben je suis un européen" ou "Bah je suis brun". En fait, beaucoup de gens croient qu'ils ont plus de pouvoir sur la couleur de leurs cheveux que sur leur vie émotionnelle.

Ceci dit il y a des tas de gens dans le monde qui se sentent malheureux et en insécurité si leur partenaire passe plus de temps avec quelqu'un/e d'autre. Il y a des tas de raisons pour que qqun se sente comme ça bien sûr: insécurité, basse estime de soi, un sentiment d'être jetable ou interchangeable, un sentiment que nos besoins ne sont pas importants pour notre partenaire, le sentiment d'être mis en marge ou à l'écart.

Certains de ceux-ci, comme la mauvaise estime de soi, sont internes. La mauvaise estime de soi est particulièrement un truc pourri, spécialement quand ça en vient au relations. J'ai vu plein de gens s'accrocher à leur mauvaise estime d'eux-même comme un couvreur s'accrochant à un bout de tuile, en refusant de laisser tomber. C'est auto-destructeur parce que ça crée une sensation d'être sans valeur et que tout le monde est mieux que vous, donc que vous devriez mieux ne pas laisser votre partenaire avec aucun d'entre eux, ou mieux de vous assurer que vous contrôlez la situation. La pensée d'abandonner la mauvaise estime de soi est terrifiante, parce que si vous la laissez tomber, votre partenaire pourrait passer du temps avec qqun d'autre, et vous ne voulez pas que ça arrive parce que ça vous fait vous sentir en insécurité. A nouveau, vous ne voulez pas abandonner votre mauvaise estime de vous-même, car la mettre de côté signifierait que vous devriez affronter des situations qui justement augmenteront votre mauvaise estime de vous-même.

D'autres sont externes. Il y a réellement des gens qui se sentiront mal à l'aise si leur partenaire exprimer un intérêt pour qqun d'autre, ceux-là sont vraiment LES gens qui traitent leurs partenaires comme jetables et interchangeables et qui ne sont pas concerné-e-s par le fait de faire attention aux besoin de leur partenaire. Il y a plusieurs "free agents" dans la communauté poly qui se comportent de manière à ne pas vraiment inspirer confiance à leurs amoureux/ses.

Ok, bon y'a pas grand chose de nouveau là dedans. On savais tous déjà ça, nan? Si vous vous comportez de manière divergente par rapport aux besoins de votre amoureux/se, et votre partenaire pourra se sentir en insécurité dans votre relation. Comportez vous avec indifférence avec votre partenaire et ça sera le même effet qui se produira. Comportez-vous comme si votre partenaire était la saveur du jour (genre "oooh t'est trop cool, je suis trop content qu'on se sois rencontré, je t'aime beauco... oh regarde des chips!") et rebelote. C'est pas vraiment une science inconnue.

Mais que se passe-t-il si vous tournez la page et regardez de l'autre côté?

Il y a des gens dans le monde (j'en ai rencontré plus que quelques uns) qui ont un fort sens d'eux-mêmes, une sensation robuste de sécurité, et qui sont dans des relations avec des gens qui sont sensibles à leurs besoins et qui les prennent tous en considération, et qui ont toujours l'air d'être envahis par l'insécurité dans leurs relations. Je ne parle pas simplement des gens qui ne sont pas polyamoureux/ses; il y a des gens en sécurité dans des relations pleines de vie qui sont juste monogames et c'est tout. Nan je veux dire des gens qui ont l'air en sécurité en eux-même et qui ont des partenaires qui font attention à eux mais qui se sentent toujours en insécurité dans leurs relations. Donc où est la différence?

Supposition: Placer les besoins de votre partenaire en premier, placer le bonheur de votre partenaire avant le vôtre, faire tout ce que vous faites dans une relation pour l'épanouissement de votre partenaire, peut aussi avoir l'effet inverse et faire que votre partenaire se sente en insécurité.

Raisonnablement: Or, ceci ne semble pas intuitif pour tout le monde. Si votre partenaire est respectueux de vos besoins et place toujours les vôtres avant les siens, ça semblera pas que ça pourrait provoquer un sentiment d'insécûrité. Bien au contraire en fait, une personne dans une relation avec quelqu'un qui veux toujours que son bonheur devrait se sentir en sécurité nan? Bien on va voir ça.

Partons du fait que Alice et Bob sont dans une relation, et Alice met toujours le bonheur de Bob avant le sien. Alice veut juste que Bob soit heureux; en fait c'est sa priorité dans toutes les affaires du quotidien. Alice a toujours tout fait ce qu'elle pouvait faire pour que les besoins de Bob soient comblés. Peut-on raisonnablement penser que Bob puisse se sentir en sécurité avec Alice?

Je pense que la réponse est "non". Chaque être humain a des besoins; une relation romantique où les besoins d'une des deux personnes sont importants et ou ceux de l'autres ne le sont pas n'est pas supportable, même si c'est le choix de la personne que ses besoins soient négligés.

Mais ça peux être pire. Si Alice n'a jamais fait de ses besoins ou son propre bonheur une priorité, et ne s'est jamais motivée pour les choses qu'elle voulait, alors il est entièrement possible que Bob ne comprenne pas ses besoins, et à cause de ça il n'ait aucune idée de comment la rendre heureuse. Le sacrifice d'Alice a une sorte de retour de flamme, car en ne montrant jamais ses besoins, elle a enlevé la possibilité à Bob de les combler. Est-ce que Bob peut rendre Alice heureuse dans leur relation? Bob n'a absolument aucun moyen de savoir; il n'a pas d'indication sur ce dont Alice a besoin... Et de ce fait Alice ne sais peut-être même pas quels sont ses besoins! Quand le jour viendra ou leur relation deviendra insupportable, quand Alice devra commencer à considérer son propre bonheur... quoi faire? Bob n'aura pas les outils en main pour rendre Alice heureuse; Si une situation arrive et qui rendrait Alice heureuse (même si c'est une situation que même Alice elle-même n'a pas anticipé) Bob pourra vraiment perdre Alice, et le pauvre garçon n'aura plus jamais une chance.

Les dangers de placer vos besoins derrière ceux de l'autre sont assez évidents, vraiment. Mais être un sale égoïste n'est pas non plus une bonne stratégie dans ses relations, et je pense que la plupart des gens raisonnables peuvent facilement imaginer pourquoi.

Mais le contraire (placer les besoins de vos partenaires avant les votres) est un jeu tout aussi dangereux. Il y a un moment ou vous devez vous réveiller et vous "battre" pour votre propre bonheur, et défendre les choses que vous voulez et dont vous avez besoin; si vous ne le faites pas, votre partenaire sera délaissé avec aucune idée de ce que sont ces choses et aucune idée de comment vous rendre heureux.

Si j'étais dans une relation avec qqun que je ne sais pas comment rendre heureux, je ne crois pas qu'il serait possible pour moi de me sentir en sécurité dans cette relation (même si mon amoureux/se ferait tout pour moi). La réciprocité dans une relation est plus que juste être éqiotable; c'est vraiment le truc qui va donner aux autres personnes impliquées les outils dont ils ont besoin pour rendre l'autre heureux. C'est vraiment important pour moi que mon/ma partenaire fasse valoir son bonheur, et soit capable de s'affirmer et de demander ce dont il/elle a besoin. Si je sais ce dont il/elle a besoin, je serais ou ne serais pas capable d'y subvenir, mais si je ne sais pas ce dont il/elle a besoin, je n'ai pas les outils les plus basiques dont j'au besoin pour le/la rendre heureux/se, et si je ne veux pas le/la rendre heureux/se, je ne peux pas vraiment croire qu'il/elle va rester.

Écrire un commentaire
(facultatif)
(facultatif)
(obligatoire)
 _                                    
| | __ _ _ __   __ _  __ _  __ _  ___ 
| |/ _` | '_ \ / _` |/ _` |/ _` |/ _ \
| | (_| | | | | (_| | (_| | (_| |  __/
|_|\__,_|_| |_|\__, |\__,_|\__, |\___|
               |___/       |___/      
(obligatoire)

Les adresses internet seront converties automatiquement.
Tags autorisés : <blockquote> <cite> <pre> <code> <var> <strong> <em> <del> <ins> <kbd> <samp> <abbr>